Bannière Kino
Sélectionner une saison
Automne
Hivers
Printemps
Été
bas du menu
Style de marche Vasy, fais-le pour toi Plaisirs d'hiver
haut contenu

flecheAccueil / le coin scientifique / articles / bouger tard le soir


Le coin scientifique
Bouger tard le soir

Guy Thibault, Ph.D., Direction du sport et de l'activité physique

L'activité physique intense augmente la concentration des hormones du stress dans le sang (adrénaline et noradrénaline), la fréquence cardiaque et la température corporelle, d'où l'idée généralement répandue qu'il faut éviter de faire de l'exercice physique tard le soir. Cependant, les études scientifiques sur cette question révèlent que l'entraînement tardif n'affecte pas le sommeil.

Dans l'une de ces études, menée au Département de psychiatrie de la University of California, à San Diego, on a démontré que des personnes en bonne condition physique qui font, 30 minutes avant d'aller au lit, un exercice physique aérobie pendant 3 heures à une intensité élevée dans une pièce très éclairée, s'endorment rapidement et dorment aussi bien que si elles s'étaient entraînées plus tôt.

Selon une autre étude, menée au Japon, on se réveille avec une moins grande envie de dormir et on est moins somnolent tout au long de la journée si la séance d'activité physique de la veille (une heure à une intensité moyenne) a été effectuée en fin de soirée, plutôt qu'en matinée ou en début de soirée.

Comme la pratique d'une activité physique aérobie, en plus d'être plaisante, s'accompagne d'une amélioration de la condition physique et de la santé, on recommande aux personnes qui ne peuvent s'entraîner qu'en fin de soirée de ne pas s'en priver. Cependant, la fragilité du sommeil varie beaucoup d'une personne à l'autre. Il est donc possible que certaines personnes éprouvent des difficultés de sommeil si elles s'entraînent très tard.

Réf. : Youngstedt SD, DF Kripke et JA Elliott (1999) Is sleep disturbed by vigorous late-night exercise? Med Sci Sports Exerc 31(6):864-9. Yoshida H et coll. (1998) Effects of the timing of exercise on the night sleep Psychiatry Clin Neurosci 52(2):139-40.

bas contenu